Francis Bacon

Londres 1561 - Highgate 1626

   Né d'un père noble, chancelier de la reine Elisabeth I. Il fait ses études à Trinity College puis à Cambridge. De cette période, lui vient le dégoût de la scolastique et d'Aristote, un auteur quasi sacré aux yeux de ses maîtres. À 18 ans, son père meurt et il doit se trouver un métier. Il suit des études de droit à Gray's Inn et devient en 1582 membre du barreau. Son ambition politique le pousse au parlement (1584). Mais ses vues conciliantes envers les catholiques le font mal voir auprès d'Elisabeth. Il doit attendre son heure. Celle-ci vient avec Jacques Ier qui succède à Elisabeth. Sa montée est alors fulgurante. En 1618, il occupe la même position que son père: chancelier et est fait baron Verulam. En 1621, il devient viconte de St Albans. Mais la même année, c'est la chute. Il est reconnu coupable d'avoir accepté un pot-de-vin et perd toutes ses fonctions. Il échappe à une lourde amende et à l'emprisonnement, mais sa mort politique a sonné. Il meurt en 1626 d'une bronchite en voulant faire une expérience de conservation de la viande par le froid.

   Son oeuvre se place dans le courant humaniste. Il rejette la philosophie classique d'Aristote et la scolastique médiévale. Il refuse d'entrer dans les querelles religieuses de son temps Par ses écrits, il fait la promotion d'une nouvelle méthode scientifique. La publication en anglais des premiers chapitres des Essais débutent en 1579 jusqu'à sa mort. 1605, The Advancements of Learning; 1620, Instauratio Magna; 1622, Histoira Ventorum; 1626, The New Atlantis.


FD
sommaire des arts et lettres
sommaire de l'Angleterre
sommaire du XVIème siècle