Boris Godounov (1551-1605)

Né vers 1551 et mort à Moscou le 13 avril 1605, empereur de Russie de (1598 à 1605).


Origine
Descendant d'une famille boyard d'origine tatar qui avait servi les princes de Moscou dès le XVIème siècle, il fut le favori du tsar Ivan IV le Terrible. Il se fait nommer régent du nouveau tsar Fédor Ier qui régna de 1584 à 1598, suite aux luttes d'influences qui éclatent après la mort d'Ivan IV.

Régence et élections au trône
Boris Godounov s'assura le soutien de l'Eglise en transformant le titre de métropolite en celui de patriarche et acquis peu à peu une grande autorité, il aurait sans doute assassiné le successeur de Fédor Ier, son demi-frère et héritier du trône Dimitri Ivanovitch en 1591. Boris Godounov fut élu tsar par un Zemski Sobor à l'unanimité en 1598.

Politique intérieure
Il stabilisa l'économie notamment grâce à des ordonnances liant plus étroitement les paysans à la glèbe, interdisant le transfert des serfs d'un propriétaire foncier à un autre, attachant ainsi les paysans à la terre. Il brisa l'opposition des nobles de haut rang (les Romanov, les Belski) et poursuivit une politique favorable à la noblesse de service. Il fonda des écoles, pour lesquelles il fit venir de France et d'Allemagne des enseignants.

Troubles de la fin du reigne
En politique extérieur, Boris Godounov organisa la colonisation de la Sibérie, mais il resta très prudent avec ses voisins. Les tensions sociales, aggravées par une terrible famine de 1601 à 1603, permit à un aventurier soutenu par la Pologne, le faux Dimitri, prétendant être le frère de Fédor Ier d'envahir la Russie. Boris Godounov meurt subitement, et laisse le trône à son fils Fédor II, un enfant qui fut tué trois mois plus tard et Dimitri s'empara du trône La Russie entrait la période des Temps de Troubles qui allait durer de 1605 à 1613, jusqu'à l'avènement des Romanov.


Texte de CH
Retour à la page sur la Russie
Retour au sommaire des souverains
Retour au sommaire principal