Gustave Ier Vasa (1496-1560)

Né à Lindholm en 1496 et mort à Stockholm le 29 septembre 1560, roi de Suède de (1523 à 1560).


Révolte des seigneurs suédois contre la main-mise des danois
Fils d'Eric Vasa, seigneur suédois, il fut l'un des six otages que le roi du Danemark Christian II exigea de la Suède en 1518. Il réussit à s'échapper en 1519 et entrepris de libérer son pays. Il était encore en fuite lorsqu'il apprit que son père et ses oncles furent massacrés par les Danois lors du " bain de sang" en 1520.

Gustav prend la tête de la révolte
Il se réfugie avec une armée de paysans en Dalécarlie, partageant leurs travaux aux champs et dans les mines, puis il déclencha une révolte, prit Upsal en 1521 et Kalmar en 1523 et chassa les Danois. Sa victoire permit la dissolution de l'Union de Kalmar, qui en 1397 avait placé la Suède et la Norvège sous la couronne du Danemark.

Politique de Gustav devenu roi
En juin 1523, il fut élu roi par le Riksdag, le parlement suédois. Ses efforts portèrent sur le relèvement économique de son pays et par l'établissement d'une église nationale protestante. La plus grande partie des biens de l'église fut confisquée au profit de l'Etat et le roi se réserva la nomination des évêques. En 1529, il imposa le luthéranisme comme religion d'Etat. Mais, la gravité de la situation financière et les impôts trop importants provoquèrent des révoltes populaires (notamment en Dalécarlie en 1533), qui furent durement réprimées.

Il s'allia en 1537 à la Norvège pour vaincre la ville allemande de Lübeck et permettre à la Suède d'être économiquement indépendante de la ligue hanséatique.

Institution de l'hérédité de la succession au royaume de Suède
En 1540, Gustave Vase fit reconnaître ses fils Jean et Eric comme héritiers, assurant ainsi l'hérédité de la couronne dans la maison des Vasa. C'est à partir de son règne que commence la naissance de la Suède comme Etat national moderne. À sa mort en 1560, son fils Eric XIV lui succéda.


sommaire du XVIème siècle
sommaire des souverains


CH