Jean III

(Lisbonne 1502-ibid. 1557)
Roi de Portugal de 1521 à 1557


   Il succéda à son père Manuel Ier dont il hérita d'un jeune mais déjà vaste empire colonial qui s'étendait sur le Brésil, l'Inde, et l'Afrique. Il eut en particulier à organiser et à consolider son administration (avec l'aide des Jésuites) tout en faisant face aux attaques des corsaires français. En Inde et sur la route qui y conduisait ce fut sous son règne que furent prises Mombassa et Cambaya, qu'eurent lieu les éclatantes victoires de Castro, que Tenreiro fit son voyage par terre d'Ormuz au Portugal, que la mer Rouge fut explorée par des Européens et que fut construite la forteresse de Dio. La route des Indes fut aussi prolongée en Extrême-Orient avec l'arrivée de Portugais au Japon en 1542 (qui commença par un naufrage), et avec l'ouverture du premier poste européen en Chine à Macao en 1557. Au Brésil, la présence portugaise s'étendit progressivement au delà de la région de Santa-Cruz: les colonies furent découpées en quinze "capitaineries" où faute de métaux précieux on y exploitait le sol, surtout des plantations de sucre et de bois. Les Jésuites s'opposant à l'esclavage des Indiens (idée qui conduisit à la Controverse de Valladolid en 1550), ce fut d'Afrique que vint la main d'oeuvre.

   Sur le plan de la politique européenne, Jean III s'employa à rester neutre. Il ne se laissa pas entraîner par son voisin et beau-frère Charles Quint dans les guerres européennes et intervint même en faveur de François Ier après sa capture à Pavie (1525) tout en obtenant de lui des compensations pour les attaques de ses corsaires. Il parvint également à rester en paix avec l'Angleterre protestante d'Henri VIII malgré l'apparition des tribunaux d'Inquisition (1531) et malgré l'ouverture de comptoirs à Anvers qui concurençait directement le commerce britannique.

   Des neuf enfants qu'il avait eut de sa femme Catherine d'Autriche, aucun ne lui survécut et ce fut son petit fils Sébastien qui lui succéda en 1557.


Texte de FXC
Retour à la page des souverains
Retour à la page du Portugal
Retour au sommaire