Philippe 1er le Beau.

(Bruges 1478-Burgos 1506)
Souverain des Pays-Bas (1482-1506)


Il fut le fils de Maximilien de Habsbourg et de Marie de Bourgogne. A la mort de sa mère en 1482, il hérita des Pays-Bas et reçut par le traité de Senlis (1493) l'Artois, la Franche-Comté et le Charolais, que lui restitua Charles VIII de France. A partir de 1495, après la régence de son père, il mena une politique tournée vers l'Angleterre et la France à laquelle il céda la Bourgogne.

En 1496, il épousa la fille des Rois Catholiques, Jeanne-la-Folle, dont il eut Charles Quint. En 1504, après la mort d'Isabelle la Catholique, Jeanne fut nommée reine de Castille, et son père Ferdinand fut régent jusqu'à leur retour des Pays-Bas en Espagne en 1506. Mais l'état mental de Jeanne entraîna sa réclusion et Philippe le Beau devint le maître réel du pouvoir. Son origine étrangère lui valu une grande impopularité.

Il mourrut prématurément à 28 ans, laissant le pouvoir espagnol à son beau-père Ferdinand, Jeanne n'étant pas apte. Le pouvoir flamand revint à son fils Charles Quint agé de six ans et Maximilien fut appelé à la régence.


Retour la page des souverains
Retour la page de l'Espagne
Retour au sommaire principale