Martin Behaim

(Nuremberg 1459?-Lisbonne 1507)
Cartographe et navigateur allemand.


Martin Behaim naquit à Nuremberg dans une famille de marchands, mais ses études de mathématiques, d'astronomie (auprès de Regiomontanus) et de navigation le conduisirent en 1480 à Lisbonne à l'invitation du roi de Portugal Jean II pour le conseiller en matière d'explorations maritimes. Il réfléchit en particulier au problème de la mesure de la latitude en mer (la difficulté venant de la détermination de la hauteur maximale du soleil à midi avec le tangage du bateau), et mit au point un astrolabe en cuivre, plus précis que ceux qui existaient alors en bois. Peu après la découverte du Congo par Diogo Cão, en 1484, il participa aux expéditions portugaises de d'Aveiro le long des côtes africaines. Mais décimée par la maladie, l'expédition rebroussa chemin en 1486 sans dépasser le Congo (le 18° parallèle).

De retour à Nuremberg, il construisit en 1492 le fameux globe où il fit figurer les dernières conceptions géographiques portugaises de l'époque. N'ayant pas dépassé le Congo, il imagina que l'Afrique se terminait au sud par une mer qui ouvrait la route des Indes, mais il la plaça trop au nord, tronquant ainsi l'Afrique d'une quinzaine de degrés. L'Amérique (que Christophe Colomb atteignait au même moment) n'y figurait évidemment pas, laissant à la place un grand vide, partiellement comblé par une Afrique et une Asie habilement élargies. Les contours étaient approximatifs car issus de témoignages divers. Figuraient aussi inévitablement la Chine et Cipangu (le Japon décrit par Ptolémée et Marco Polo), et aussi l'île légendaire de Saint-Brendan à l'ouest des Canaries.

Malgré toutes ces ambitieuses spéculations, ce globe fut l'un des tout premiers essais réalistes d'une vision globale du monde. Il rompait avec la vision moyenâgeuse trop au service de l'Église, et avait aussi l'avantage de rendre caduque le débat sur le centre du monde (Rome ou Jérusalem ?).

Martin Behaim refit ensuite quelques voyages, et mourut à Lisbonne en 1507.


Texte de FXC
Retour au sommaire des explorateurs
Retour au sommaire du Portugal
Retour au sommaire des sciences
Retour au sommaire principal