Francis Drake

(Tavistock, Devonshire, 1542 ? - 1596)
Navigateur, corsaire, amiral Anglais

Un marin
Drake est né d'une famille pauvre et nombreuse (12 enfants). Sa carrière de marin débute très tôt. Il est embarqué sur un modeste navire marchand à l'âge de douze ou treize ans. À la mort du capitaine et propriétaire, il prend la charge du navire.

Un corsaire
En 1567, il participe à une expédition de Hawkin vers l'Afrique pour y acheter des esclaves et les revendre dans les colonies du nouveau monde en plus d'autres choses illicites. Malgré l'importance de leur flotte, les deux compères se font coincés par les espagnols dans une rade des Antilles. Drake et Hawkin s'échappent de justesse.

Dans les années suivantes, Drake et ses hommes pillent avec plus ou moins de succès les colonies espagnoles d'Amérique. La renommée fait de lui un marin sûr et un intrépide guerrier.

Le tour du monde
De 1577 à 1580, Drake est le premier anglais à faire le tour du monde. Pour préparer une telle aventure, Drake s'est emparé de cartes et de la personne de pilotes portugais. Il traverse le détroit de Magellan, est déporté par les vents jusqu'à 57 degrés Sud, ce qui lui permet d'infirmer la présence d'un continent austral à ces latitudes et l'autorise à supputer l'existence d'un passage au sud du détroit de Magellan. Vers le Nord, il serait monté jusqu'à Vancouver le long des côtes de l'Amérique du Sud et Nord (il en profite pour attaquer piller les colonies espagnoles de la côte ouest des Amériques). De retour, il est annobli par la reine Elisabeth.

L'or des Antilles
De nouvelles expéditions contre les colonies espagnoles sont conduites par Drake en 1585. Il manque de peu le convoi d'or et doit se contenter de piller les ports de Saint Domingue, Carthagène et Sainte Augustine. Pendant la préparation de l'Invicible Armada (1587), il prend par surprise le port de Cadix et s'empare de l'or des Indes Espagnoles. Action hautement audacieuse.

L'Invicible Armada
Rien ne va plus entre Philippe II d'Espagne et Elisabeth d'Angleterre. Drake s'illustre alors à la tÍte de plusieurs navires pour sauver son pays de l'Invicible Armada (1588), avec d'autres marins célèbres de son temps (Hawkins, Frobisher, Howard). Il s'empare notamment du vaisseau amiral espagnol.

La fin
La dysentrie le terrasse (1596) alors qu'il pille à nouveau les villes du nouveau monde.

À vérifier
Drake aurait proposé au cours de sa carrière de protéger les navires espagnols chargés d'or en échange d'une certaine somme payable à l'année. Philippe II a refusé. Mais l'offre semble avoir été sérieuse et le prix raisonnable.


FD
sommaire des explorateurs
sommaire de l'Angleterre
sommaire du XVIème siècle